Plus beaux villages de France

Logo PBVDF

Parmi les quelques 32 000 villages ayant, au fil du temps, modelé la campagne française, 155 Plus Beaux villages de France partagent la même passion et la même ambition : faire connaître et reconnaître la qualité exceptionnelle de leur patrimoine et vous inviter à une rencontre avec leur histoire, leur terroir, leur culture, leurs habitants… Art de vivre, charme et authenticité à partager dans des lieux d’émotions…

Visitez trois des « Plus beaux villages de France » sur le territoire du Gard Rhodanien dans un rayon de 20 km.

Partez à la découverte d’AiguèzeLa Roque-sur-Cèze et Montclus, découvrez un patrimoine d’exception, des sites naturels et un art de vivre à nul autre pareil.

AIGUÈZE

Place forte bâtie à partir du Xe siècle,
Aiguèze s’enorgueillit de ses vieilles pierre.

Premier village du Gard à être intégré au cercle prestigieux des « Plus Beaux Villages de France » en 2005, Aiguèze surplombe du haut de sa falaise la sortie des gorges de l’Ardèche, offrant ainsi au regard un panorama unique.

Aigueze

Un patrimoine d’exception

Place forte bâtie à partir du Xe siècle, Aiguèze s’enorgueillit de ses vieilles pierres, témoignages d’une histoire tumultueuse et riche à la fois. Qui se promène au gré de ses ruelles pavées et du chemin de ronde appréciera la richesse du patrimoine local dont l’un des fleurons est l’église Saint-Roch.

Un art de vivre recherché

De l’ombre des platanes centenaires de la place du Jeu de Paume aux chemins de randonnée dans les vignes, la garrigue et les bois, le village offre une belle palette d’activités. Randonneurs et amateurs d’histoire, sportifs et épicuriens découvriront à Aiguèze un art de vivre à nul autre pareil.

À ne pas manquer

Le point de vue panoramique, le lavoir, l’église Saint-Roch (classée), la maison forte, le portail renaissance, le chemin de ronde, ancien poste de surveillance, le donjon et la tour sarrasine, vestiges de la forteresse médiévale, l’ancien hôpital, fondé au XVe siècle, la maison du sculpteur, le rocher de Castelviel.

LA-ROQUE-SUR-CÈZE

Située dans la vallée de la Cèze,
La-Roque-sur-Cèze est accroché
à un piton rocheux.

Au nord du département du Gard, La Roque-sur-Cèze s’est construit sur un piton rocheux en surplomb de la Cèze qu’enjambe un vieux pont à douze arches. Dominé par les vestiges d’un ancien château et sa chapelle romane, le village aux calades pentues et maisons de pierres blondes à génoises offre une vue imprenable sur les cascades du Sautadet, un site naturel exceptionnel qui ajoute à l’attractivité du lieu.

La_Roque-sur-Cèze-web

Un village historique et pittoresque

L’histoire connue de La Roque-sur-Cèze débute au XIe siècle avec la construction du château, de la chapelle puis du pont roman qui enjambe la Cèze. Au cours des siècles, l’occupation humaine s’est implantée harmonieusement,  tirant le meilleur parti des richesses prodiguées par la nature. Victime des soubresauts de l’histoire, le village a toujours été  reconstruit, tant il est vrai que « quau vai a la Ròca se i cròca » (« qui va à La Roque s’y accroche »).

Un site naturel remarquable

Situées en aval du pont sur le cours de la Cèze, ne manquez pas les cascades du Sautadet . Ces marmites de géants ont été creusées dans le lit rocheux de la rivière par le mouvement tourbillonnaire des galets. Cette curiosité géologique exceptionnelle a été classée en zone naturelle en 1993.

À ne pas manquer

La chapelle et le château (sites privés, ne se visitent pas) ; les deux tours, seuls vestiges des anciennes fortifications, ont été restaurées par l’association La Ròca et abritent un espace culturel, l’église construite en pierre de taille, le pont roman Charles Martel, classé aux Monuments Historiques en 1980.

MONTCLUS

Aux frontières de l'Ardèche mais les pieds dans le Gard, Montclus s'est installé dans un méandre de la Cèze.

Aux frontières de l’Ardèche mais les pieds dans le Gard, Montclus s’est installé dans un méandre de la Cèze. Le donjon du château médiéval domine le village qui a également conservé une salle du monastère bénédictin troglodytique édifié par les Templiers. Entourée de vignes et de lavandes, la petite bourgade joliment restaurée offre au visiteur le charme de ses ruelles avec ses demeures de pierre blanche aux façades hautes, ses passages voûtés, ses escaliers et sa végétation luxuriante.

montclus

Un village riche de son histoire

Mise en évidence depuis les temps préhistoriques, la présence de l’homme s’affirme au Castrum Montecluso à partir du XIIIe siècle. L’abbaye de Mons Serratus d’abord puis un imposant château fort sont bâtis au cours de ce siècle. L’élégance de son architecture alliée à la beauté de son environnement naturel confèrent à Montclus un cachet exceptionnel.

Montclus ou la douceur de vivre

Entouré de collines verdoyantes et d’une végétation luxuriante, le village respire une douceur de vivre accentuée par la présence de la Cèze où il fait bon se baigner aux beaux jours. Vignes et champs de lavande à perte de vue apportent une touche magique à ce tableau de rêve.

À ne pas manquer

Les vestiges de l’ancien monastère bénédictin troglodytique, le donjon carré et massif du château, les ruelles, passages voûtés et demeures de pierres blanches du village, le pont du Moulin.